Comment faire une vignette d’un site simplement ?

Via Google 🙂
En effet, parmi les outils que le géant américain mets à disposition des webmasters, ils y a entre autres PageSpeed Tools.

Et comme l’ensemble des outils de Google sont accéssibles via des API, PageSpeed également ! Elle le resultat regorge d’informations, entre autre une vignette de 240×300 du site interrogé

https://www.googleapis.com/pagespeedonline/v1/runPagespeed?url=[URLDEVOTRESITE]&screenshot=true

un petit exemple :
https://www.googleapis.com/pagespeedonline/v1/runPagespeed?url=http://www.bleezcom.net&screenshot=true

sécurisation wordpress

les 10 premiers conseils pour sécuriser votre site sous WordPress

Comme toute solution technique opensource, le CMS WordPress s’il est simple d’usage est également la cible de nombreuses attaques quotidienne ses potentielles failles étant connues.

Mais rassurez vous, avec 46 millions de téléchargements, dont 25 millions pour sa dernière version, WordPress est le CMS numéro 1 sur le web. Donc également le CMS qui offre le plus de mise à jour sécuritaires.
Beaucoup d’entreprise ont fait le choix de cette plateforme du fait de sa simplicité d’usage et de maintenance. Prenez le Wall Street Journal, Sony, Coca-Cola, ebay ou encore UPS l’utilise pour leur plate forme web.

Voici donc une dizaine de points à adopter afin de se prémunir contre un niveau d’attaque standard.

  1. Mise à jour régulière
    Si historiquement les mise à jour étaient compliqué, dans les nouvelles version, la mise à jour automatique permet de ce prémunir des nouvelles failles.
  2. N’installer que les plugins nécessaire
    Si le plus d’une solution WordPress réside dans son catalogue de plugin correspondant à tout les usages, cela en fait également un joli terrain de jeux pour les hacker de tous genre.
    Afin de limiter les risques, n’installez que les plugins donc vous avez besoin pour limiter les risques.
  3. Mettre en place des sauvegardes fiables
    Cela peut paraître évident, mais malheureusement la plupart des entreprise s’il elle ont mis en place des plans de sauvegarde, n’ont jamais tester les plans de restauration !!!
  4. Installer des plugins de sécurité
    Akismet ou Block Bad Queries sont par exemple le type de plugin indispensable pour un premier niveau de sécurisation
  5. Gérer les comptes utilisateurs
    La première source de malveillance informatique vient des utilisateurs. Non pas qu’ils veuillent nuire à l’entreprise, mais plutôt que les contraintes sécuritaires (mots de passe forts etc) sont difficile à accepter. Il est plus facile d’utiliser au quotidien un mot de passe type « password » qu’une suite de 12 voir 25 caractères … Alors qu’une phrase mnémotechnique est toutes aussi facile à utiliser; testez un mot de passe du type « BonjourCela€MonNouveauMotdePa$$e! », 33 caractères pour un mot de passe fort, non ?
  6.  Vérifiez les autorisations sur les fichiers du site
    A l’aide d’un bon client FTP, vérifiez l’attribution des bon droits aux fichiers et répertoires, ne mettre en place que les permissions strictement nécessaires au bon fonctionnement du site, notamment l’accès en écriture.
    L’ensemble des paramètres est disponible sur le site wordpress.org
  7. Vérifier la configuration de  la base de données
    Eviter d’utiliser les options par defaut (prefixe wp_ par exemple), révoquer des droits tels que DROP (qui permet de détruire l’ensemble de la base de données), ALTER (qui modifie et ajoute des tables), et GRANT (qui permet de modifier les droits sur les données).
  8.  Garder un installation « propre »
    éviter les modifications non automatisable des fichiers, afin d’être capable de migrer ou réinstaller rapidement votre site sur une autre plate forme en cas de problèmes.
  9. Valider le niveau de sécurité des plugins à installer
    Inutile de mettre le loup dans la bergerie; Afin de gagner du temps, souvent les Agences Digitale intègrent facilement beaucoup de plugin dans leur propositions de solution, pour des questions évidentes de gain de temps et donc de couts.
    Mais j’ai souvent été contacté par des partenaires qui ne comprenaient pas comme les sites de leur clients avaient été corrompu.
    Il faut analyser le code des plugins WordPress afin d’être certain qu’ils ne contiennent pas de backdoors.
  10. Ne pas installer de plugin ou thèmes « piratés »
    Sur le même sujet que précédemment, la tentation est forte d’installer un plugin ou un thème payant disponible gratuitement sur autre site. Attention car souvent ces thèmes ou plugins sont modifié afin de contenir des malwares.
    Pour exemple, en 2014, le malware SoakSoak avait reussi à infecter plus de 100 000 sites sous WordPress, et Google en avait même blacklisté une partie afin de limité l’infection.

Texte revu suite à l’article http://www.journaldunet.com/solutions/dsi/securiser-son-wordpress/plugins-ou-themes-pirates.shtml

 

transformation[1]

La transformation digital, ok, mais qu’est-ce que c’est ?

Il y a quelque temps, on m’a demandé : mais ça consiste en quoi la « transformation Digital » .
Voici donc ma vision du sujet :
lorsque l’on parle de transformation digital, ou numérique, suivant les religions marketing ou technique, on parle en réalité d’un ensemble de transformation sociétale, lié aux habitudes d’usage d’outils connecter dans notre quotidien. Elle peut donc concerner les produits, les services, l’innovation, les modes de travails, la stratégie d’une marque et d’une entreprise, le mode de travail, et finalement l’ensemble de la relation et du service clients !
Pour moi il s’agit d’une évolution, plus que d’une transformation, car si internet à plus de 20 ans, l’on voit que la transformation n’est pas encore faite, ni en cours pour certains. Pour preuve l’incompréhension autour du sujet de la plupart de nos « responsables « politiques.
Cette évolution doit se faire avec l’ensemble des acteurs d’une entreprise, IT, CEO, RH, commerciaux et marketing. La majorité des grandes entreprises internationales on lance depuis plus de5 ans des chantiers d’évolution digitaux, avec, ou non la mise neplace pas de CDO (Chef Digital Officier).
Si l’on en entend beaucoup parler aujourd’hui, c’est surtout queles services marketings traditionnels, pro de la communication, seréveillent et se l’accaparent après ne pas avoir voulu en entendre parler durant des années, sous prétexte que l’impact du digital reste difficilement qualifiable.
Ce qui est vrai, car finalement l’impact du digital aujourd’hui, est partout ! De manière directe ou indirectes ! Dans la prospection, la transformation, la fidélisation, et le SAV !
Dans la communication, interne et externe, dans l’information, dans la formation etc., plus un sujet n’échappe aujourd’hui à un support ou un outil digital.

En résumé, le digitale n’est pas la dernière mode marketing, ni commercial, ni rh, ni quoi que ce soit ! Il s’agit juste aux entreprises, services, commerce, institutions, d’offrir au 6.6 milliards d’utilisateursde téléphones mobiles, 2 ou 3 milliards d’internautes, 2 milliards d’inscrits sur les réseaux sociaux, le service qu’ils attendent ! Sinon comme pour l’actualité des taxis, l’utilisateur va à la concurrence qui elle répond à son attente de besoin, de loisir, ou juste d’envie !

searchandising

Le SearchAndising prend ses lettres de noblesse

Mais qu’est encore que ce terme barbare de « searchandising » ?

Il s’agit juste de la concaténation du service de recherche de votre site de e-commerce (search), avec les techniques marketings visant à favoriser l’acte de vente de produit (merchandising).

C’est la définition simple, mais l’on trouve également sur internet la définition suivante (faite par un service marketing pour des marketeurs):
Searchandising : l’art de faire de la navigation une arme de vente, en assistant de manière pro active le prospect dans sa démarche de recherche. Il s’agit par exemple d’assurer les fonctions de guide d’achat, d’assistant de sélection, de comparateur expert… Le secret réside dans l’art de pousser de manière intelligente les bons produits dans le tunnel d’achat centré sur la demande du client, la finalité étant de maximiser la conversion, le montant du panier moyen et la marge dégagée.”

Mais je préfère la version simple, ai du mal à parler de service client via des termes comme utiliser une « arme de vente » pour « assurer les fonctions de guide d’achat » et « pousser les produits …» afin de « maximiser la conversion », « et la marge dégagée » !

Ok je sais, on est dans un business ….

Bref ! le principe reste celui d’accompagner le client dans son choix, et plutôt que de répondre à sa recherche via une liste ne correspondant qu’a ces mots clefs, affiner la liste des produits proposés afin de correspondre au plus près aux besoins du client.

Si je prends un exemple simple, avec un moteur de recherche classique, un site e-commerce proposera un classement des résultats via famille de produit, tranche de prix, couleur etc …
Mais comment, derrière votre écran, pouvez-vous déterminer la taille de votre téléviseur idéal correspondant à votre usage ?
C’est entre autres pour répondre à ce genre de questions qu’il devient important de travailler l’accompagnement dans le choix afin d’augmenter le taux de conversion de votre site e-commerce.

 

Quelques articles intéressants afin de poursuivre cette analyse :

http://www.ecommercemag.fr/Thematique/marketing-1012/Tribunes/le-moteur-de-searchandising-interne-un-outil-metier-cle-pour-booster-votre-conversion-235260.htm

 

 

 

L’utilisation des TIC dans les entreprises européennes en 2014

LE MONDE DU DROIT : L’utilisation des TIC dans les entreprises européennes en 2014 . Selon Eurostat, une entreprise sur cinq dans l’Union européenne utilisait des services de cloud computing en 2014.,LEGALNEWS – L’utilisation des TIC dans les entreprises européennes en 2014 : Selon Eurostat, une entreprise sur cinq dans l’Union européenne utilisait des services de cloud computing en 2014. – Communiqué de presse n° 189/2014 d’Eurostat du 9 décembre 2014 – “Utilisation des TIC dans les entreprise

Source: www.lemondedudroit.fr

L’externalisation des TIC n’est pas encore dans les mœurs ! Les DSI auraient elles peur de perdre la main, ou manquent elles de curiosité ?

See on Scoop.itJust4com

quand des start-up française tentent de révolutionner le marché de l’immobilier

Le marché de l’immobilier français fait parti de ces niches spécialisées dans lesquelles les acteurs installés ne veulent pas laisser une part du « juteux » gâteau.

Avec l’adoption toujours grandissante du grand public pour de nouvelles manières d’aborder le quotidien, des start-up s’attaquent à ce domaine

http://www.journaldunet.com/?id=1147984

Tendances de recherche 2014 – classements by Google

Découvrez le classement des personnes, lieux et objets les plus recherchés.

Source: www.google.com

Comme de coutume, avec la fin de l’année arrive la période des bilans (comptable et autres !), Google nous propose donc de revenir sur les sujets qui ont le plus marqué cette année 2014. 
On y retrouve sans surprise l’Iphone 6, Ebola, le match Brésil / Allemagne.

En France, le top 5 est plutôt autour de Julie Gayet, François Hollande, Accident d’avion, la définition de "LOL" et comment voter blanc ! 
Un lien entre les différents résultats ?  

See on Scoop.itJust4com

Coup de Coeur du jour : Strikingly

Get inspired by the ideas, profiles, and businesses thousands have launched on Strikingly. What will you share with your website?

Source: www.strikingly.com

A l’image du site http://www.noeldelafrenchtech.fr qui propose des cadeaux de noel de divers startup française, si vous avez besoin d’un site internet pro, rapidement, sans passer pas une agence qui va vous coûter un bras, la solution est peut être là : 

 

http://www.strikingly.com

 

En version gratuite sans nom de domaine, ou pour 16€ par mois, vous avez un site pro, responsive … bref, à mettre dans les boites à outils de tous responsables de communication ! 

See on Scoop.itJust4com

UI Designer ou UX Designer !

UI Designer (User Interface) et UX Designer (User eXperience).

Cette distinction permet de bien séparer la conception du produit (UI) de la conception de l’expérience (UX).

– L’UI Designer est en charge de la conception générale de l’interface, de la clarté de la navigation jusqu’à la qualité des contenus, en passant par l’optimisation des parcours.

– L’UX Designer a une fonction plus stratégique et a pour but d’injecter du story telling dans une expérience d’utilisation, afin de faire naitre une émotion chez l’utilisateur.

Ergonome, architecte de l’information, designer … La différence entre ces disciplines est subtile, car elles sont l’évolution dans le temps d’une même volonté, à savoir rendre l’utilisation d’une interface digitale simple et pratique. Le curseur d’ajustement se situe entre efficacité et émotion.
Par exemple, l’ergonome se concentrera plus sur l’efficacité, l’UX Designer sur l’émotion.

Le client, avocat de la marque

Depuis deux ans, le groupe La Compagnie des Alpes, leader des remontées mécaniques et numéro 4 mondial des parcs de loisirs, a propulsé la satisfaction client au coeur de sa stratégie pour attirer de nouveaux visiteurs. Ecoute sur les réseaux sociaux, interfaces innovantes, beacons, bracelets connectés, application mobile, UX Design… Marilyne Lacaze, en charge du digital, détaille les dispositifs mis en place afin d’optimiser l’expérience des visiteurs.

Source: visionmarketing.e-marketing.fr

Ecoute sur les réseaux sociaux, interfaces innovantes, beacons, bracelets connectés, application mobile, UX Design…

See on Scoop.itJust4com